Bookmark and Share

20.11.2012 - Le Monde Interactif répartit la charge de ses serveurs avec ALOHA Load Balancer d’Exceliance

Pour proposer à ses lecteurs des temps de réponse et une disponibilité de tous les instants de ces services Web et mobiles, Le Monde Interactif a intégré des répartiteurs de charge à son infrastructure depuis de nombreuses années. Pour remplacer ses load balancers en fin de vie, le groupe de presse s’est tourné vers Exceliance, ses solutions basées sur des technologies libres et son expertise. Résultat : une migration totalement transparente.

Jouy-en-Josas, le 20 novembre 2012 – Exceliance annonce que Le Monde Interactif, filiale numérique du groupe Le Monde, a déployé ses solutions de load balancing ALOHA, en remplacement de ses répartiteurs Alteon, qui n’étaient plus maintenus suite à la cessation d’activité de Nortel Networks. Après une migration imperceptible pour les visiteurs, les sites du groupe ont retrouvé leur excellent niveau de performance et de disponibilité. Les solutions mises en place reposent en partie sur des technologies open source, tout en bénéficiant de l'accompagnement d'un éditeur Français.

Le Monde.fr : plus de 450 millions de pages vues par mois
Parmi les titres les plus connus de la presse française, Le Monde est très tôt passé au numérique. Dès 1998, Le Monde Interactif devient la filiale éditrice des services Web puis mobiles du Monde.fr. Avec aujourd'hui plus de 100 salariés et une quarantaine de pigistes, l'ensemble de ces services représente plus de 450 millions de pages vues par mois.

Pour proposer à ses visiteurs une expérience de qualité, tant au niveau des performances que de la disponibilité de ces services, même en périodes de fort trafic, Le Monde Interactif a intégré des répartiteurs de charge à son infrastructure depuis de nombreuses années. Malgré leur satisfaction des outils propriétaires dont elles disposaient jusque-là, les équipes de la DSI souhaitaient néanmoins, à l'occasion du nécessaire remplacement des load balancers existants -des répartiteurs Alteon qui n’étaient plus maintenus suite à la cessation d’activité de Nortel Networks-, s'orienter vers des solutions reposant sur des briques open source. Sans pour autant risquer une baisse des performances et dans le cadre d'un projet qui devait s'avérer le plus transparent possible, tant pour les équipes internes que pour les visiteurs.

Une infrastructure totalement administrée en interne
Avec de telles contraintes, le projet, très critique pour la DSI, semblait difficile à mener. D'autant que, malgré la réelle volonté de faire appel à des outils open source, afin de ne pas être soumis au risque d'arrêt du support d'une solution propriétaire, un accompagnement par un éditeur était indispensable : « toutes nos solutions tant matérielles que logicielles sont gérées en interne, explique Olivier Grange-Labat, Directeur Technique du Monde Interactif. Nous souhaitions bénéficier d'un accompagnement pendant la migration et d'un transfert de compétence pour pouvoir être autonomes par la suite ».

Au total, ce ne sont pas moins de 30 machines physiques qui bénéficient des services de répartition de charge des load balancers de l'infrastructure : 4 frontaux HTML, 2 frontaux de fichiers statiques, 2 serveurs de pré-génération de pages, 2 serveurs de backoffice (publication des articles et gestion éditoriale) et 2 serveurs de bases de données pour les sites Web et les applications mobiles. En complément, 3 serveurs d'hébergement des blogs et 8 serveurs pour les publicités présentes sur l'ensemble des sites du groupe (telerama.fr, huffingtonpost.fr, courrierinternational.com) sont déployés. « Une telle infrastructure nous impose des choix pragmatiques, poursuit le Directeur Technique : le packaging sous forme d'appliance des load balancers ALOHA était un gage de rapidité et de simplicité de mise en œuvre ».

Une migration transparente
Les équipes du Monde Interactif ont également été séduites par le fait que les répartiteurs de charge d'Exceliance réunissaient le meilleur des deux mondes : basés sur des technologies libres éprouvées (notamment HAproxy), ils bénéficient ainsi du support d'un véritable éditeur. « Nous avons, en outre, particulièrement apprécié la qualité d’écoute, la réactivité et l’expertise en infrastructures informatiques des équipes d’Exceliance », complète Olivier Grange-Labat.

En quelques jours seulement, l'équipe projet constituée de consultants internes et d'un ingénieur système d'Exceliance finalise les phases d'études, de conception et de test de la configuration, en vue de la migration à l'été 2011. « La mise en production a totalement été imperceptible, se souvient aujourd'hui Olivier Grange-Labat. Et nos sites ont immédiatement retrouvé les niveaux de performances et de disponibilité qu'ils connaissaient précédemment ». La migration vers une répartition de charge au niveau applicatif permet désormais au Monde Interactif de bénéficier d'une gestion des flux et d'une optimisation des capacités de ses serveurs plus fines, notamment en cas de pics de trafic.

Dans un avenir proche, la DSI du Monde Interactif étudie la mise en place de plus de virtualisation dans son infrastructure et d’un plan de reprise d'activité (PRA) dans le Cloud. Projets dans lesquels les load balancers ALOHA trouveront également toute leur utilité.